Quoi de neuf?

L'Hôtel-Dieu déménage - La Mission continue
Le 5 novembre, veille de l’anniversaire de la mort de Jérôme Le Royer, l’Hôtel-Dieu a fermé ses portes à l’hospitalisation des malades. C’est au CHUM que la dernière hospitalière en activité à l’Hôtel-Dieu va poursuivre sa mission.

Pour lire un extrait de l’entrevue, aller sous En mission/Apostolat/Une RHSJ au nouveau CHUM
Se souvenir de Jérôme Le Royer - Véritable disciple de Jésus
Jérôme,  en juin 1659, accompagne trois filles hospitalières de St Joseph à La Rochelle pour le grand départ vers la Nouvelle France, A son retour à La Flèche sa santé  se dégrade définitivement jusqu’à sa mort le 6 novembre 1659.
Tout au long de cette semaine, notre famille spirituelle RHSJ et personnes associées, demandons à Jérôme Le Royer d’intercéder pour nous auprès du Seigneur, afin  qu’à notre tour, là où nous sommes, nous soyons de fidèles disciples de Jésus.

Pour en savoir plus : Mémoire vive, «les derniers temps de la vie de Jérôme»
Congrès Régional des ARHSJ à Bathurst
«Viens voir l’Acadie» c’était le moment… le soleil, les couleurs flamboyantes, l’accueil chaleureux des RHSJ;  tout était au rendez-vous pour accueillir la quarantaine de personnes associées aux RHSJ à ce rassemblement du 13 au 15 octobre 2017, ayant pour thème :

              La joie de l’engagement

Rencontre dans laquelle Mgr Champagne est intervenu autour du thème  de la joie de l’Évangile et la nouvelle Évangélisation.  Le Père Wesley Wade nous a conduits au sens profond de notre spiritualité de communion et S. Louisette Lelièvre a clôturé la rencontre en invitant chaque groupe à réfléchir aux orientations à prendre afin de s’assurer de la pérennité de notre charisme pour le monde d’aujourd’hui.

(suite…)
Vénérable Marie de la Ferre
En ce 28 juillet Religieuses Hospitalières de St Joseph et laïcs associés font grandement mémoire de leur Fondatrice Marie de la Ferre décédée à Moulins en 1652 alors qu’une épidémie sévissait à l’hôpital et la communauté.

Notre supérieure générale nous invite, en ce jour anniversaire, à nous souvenir de cette femme de qui l’Évêque d’Angers dira « Elle est de ceux qui aiment Dieu véritablement et il n’y a rien qu’elle ne fasse avec abondance d’amour… elle est par sa condition, fille de la charité et fille de l’humilité » (positio p.293)
(suite…)
17 mai 2017 - Basilique Notre-Dame de Montréal
Les Hospitalières de Saint-Joseph en grand nombre ont assisté à la messe du 375e Anniversaire de la Ville de Montréal, présidée par son Excellence Mgr Christian Lépine, Archevêque de Montréal.

Beaucoup de personnalités politiques et religieuses, ainsi que des représentants des premières nations ont tenu à s'associer à ce chant d'Action de grâce pour l'anniversaire de la fondation et se souvenir de tous ceux et celles qui ont accompagné M. de Maisonneuve et Jeanne Mance, fondateurs de ce projet inspiré par Jérôme Le Royer de la Dauversière.

Soeur Louisette, r.h.s.j.
Montréal se souvient...de Jeanne Mance
Oui, souvenons-nous de l’arrivée de Jeanne Mance en Nouvelle France le 17 mai 1642.
Les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph et Rêver Montréal ont voulu célébrer l’évènement à l’auditorium Jeanne Mance de l’Hôtel-Dieu de Montréal, le 19 mai 2017, sous la présidence de Madame France Chrétien Desmarais, présidente de la Société du 375ième anniversaire de Montréal et de la Consule générale de France, Madame Catherine Feuillet.
Madame Danielle Fleury rappelle aux infirmières, l’héritage de Jeanne Mance.
(suite…)
Mémoire Vive

Les derniers temps de la vie de Jérôme

En 1659 Jérôme Le Royer avait 62 ans, il se préparait à envoyer les trois premières filles de Saint Joseph en Nouvelle France, dernier objectif de sa Mission. Pour autant, bien des problèmes se posaient à lui :
- Une situation financière de plus en plus difficile qui aboutit à une faillite, sa famille se trouve ruinée.

- Une santé qui se dégrade, plusieurs maladies liées entre elles et pour lesquelles la médecine de l’époque  ne pouvait donner d’espoir de guérison.

- L’hostilité des habitants de La Flèche face à son projet d’envoyer les premières Hospitalières en Nouvelle France.
        -  Les difficultés internes dans la communauté face aux vœux solennels    imposés par Mgr Henri Arnauld.
L’homme des douleurs,(comme écrit son ami le baron de Fancamp), à son retour de la Rochelle où il avait conduit les hospitalières pour leur départ vers le Canada, il est obligé de s’aliter. En plus des souffrances physiques internes, Jérôme Le Royer fût privé de toutes grâces sensibles, il était comme le personnage de Job dans la bible.   A ses yeux, l’ami fidèle et le fils spirituel, un saint était mort……Alors qu’il lui demandait ce qu’il souhaiterait se rappeler lorsque sa lucidité diminuerait, Jérôme lui répondit : «Vous savez mon fond: Dieu est le maître».

(extrait du livre de B. Peyrous, Jérôme Le Royer p 123)